Arts énergétiques de santé, de la tradition au quantique

L'arthrose....

L'arthrose....

07-10-2014
remèdes naturels pour l'arthroseL'arthrose: traitements naturesl...
L'arthrose....
arthrose, douleurs Le diagnostic d’arthrose est le plus souvent évident. Le pincement de l’interligne articulaire stigmatise la dégénérescence du cartilage et constitue, avec la douleur, le critère de mesure principal de l’efficacité d’un produit dans un essai clinique.On retiendra que les patients arthrosiques souffrent des mêmes troubles de la sensibilité que les fibromyalgiques.La prise en charge repose sur :1. La baisse des contraintes articulairesBaisse de poids et ostéopathie sont bénéfiques car il existe des contractures musculaires aberrantes chez les arthritiques.2.  L’activité physique modérée améliore les symptômes.3. Un traitement antioxydatif efficace.On retrouve toujours des stigmates d’oxydation dans le liquide synovial en cas d’arthrose ou d’arthrite. Dans l’arthrose l’agression est attribuée au monoxyde d’azote, dans l’arthrite aux radicaux libres. Le stress oxydatif altère l’ADN des chondrocytes et provoque leur sénescence. L’effet oxydatif passerait, au moins en partie, par l’activation des mastocytes.Le sélénium et les vitamines anti-oxydantes diminuent la survenue d’arthrose dans le modèle murin (baisse de 65%). La vitamine E est aussi efficace que les AINS.Il s’agit aussi d’arrêter les laitages et le pain grillé. La viande rouge sera consommée peu cuite et une seule fois par semaine.Attention aux allergies alimentaires ou aux produits pétroliers à l’origine de stress oxydatifs intenses. On retrouve ici le lien avec la fibromyalgie et les mastocytes.4. Un traitement antalgique et anti-inflammatoire effiace-  L’antalgie repose un gel avec capsicaïne et Nigella nigra qui bloquent le NGF et activent les récepteurs opioïdes. -  Le traitement anti-inflammatoire peut reposer sur le curcuma et boletus.Le curcuma possède de puissantes propriétés anti -inflammatoires. Un essai randomisé, en double insu contre placebo chez l’homme et chez le chien ont confirmé son efficacité et son innocuité cliniques. Boletus edulis diminue l’inflammation et contient de grandes quantités de sélénium dont l’excellente biodisponibilité permet d’élever le taux intra-érythrocytaire, plasmatique et plaquettaire. Il diminue les phénomènes inflammatoires chez les patients arthrosiques ou arthritiques.- Ganoderma lucidum, et la spiruline qui exercent des effets antiinflammatoires puissants - la Chlorella qui est un antalgique, anti- inflammatoire et anti-oxydant d’utilité établie dans la fibromyalgie.- l’ortie qui est antalgique, anti-inflammatoire et un puissant anti-oxydant. Elle inhibe les métalloprotéases des chondrocytes et diminuerait la dégradation du cartilage.Elle art énue les douleurs articulaires.5. Un traitement préventif de la dégénérescence du cartilage-  La chondroïtine de poisson ou la glucosamine de crustacés (mais attention aux allergies et à l’hypersensibilité nociceptive !). Tout patient avec des points algiques fessiers, épicondyliens, sous-occipitaux, sous-claviculaires ou scapulaires ne doit pas recevoir des produits allergisants car il s’agit probablement d’une nociception sympathique débutante.-  Un produit d’œuf (riche en chondroïtine ; collagène X et acide hyaluronique) associé à de la glucosamine de champignon. Ce produit est dénué de risque allergique.-  L’Art50®, la Piasclédine® (souvent mal tolérés par l’intestin aux doses efficaces).En résumé, on proposera :-  ostéopathie avec des exercices d’entretien (Tai Chi Chuan) + un changement d’alimentation.-  gel antalgique + Curcuma/boletus (2/j) + Ganoderma/Spiruline/ Chlorella (2/j)-  éventuellement un « chondroprotecteur » (non marin en cas de fibromyalgie) par exemple chondroïtine d’œuf/ glucosamine de champignon/ortie. 
Le jeu articulaire (Dr Serge Toffaloni)La correction ostéopathie de la dysfonction aboutit à un soulagement rapide, une diminution de l’inflammation neurogénique durable et une amélioration de la posture.La relaxation musculaire et le gain d’amplitude articulaire réduisent la pression sur le cartilage et atténuent l’usure.Il s’agit d’une approche ostéopathique douce (sans manipulation), élégante et efficace que tout thérapeute amené à traiter des douleurs musculosquelettiques se doit de maîtriser.« Le jeu articulaire est un degré de liberté (décoaptation, rotation, translation multidirectionnelle) propre à chaque articulation, retrouvé lors de sa mobilisation passive, et indispensable à sa mobilité normale. Toute perte ou restriction de ce jeu définit la dysfonction. L’ostéopathe doit rechercher et corriger cette dysfonction.» La pratique du Tai Chi Chuan, Art de longue vie, offre ce jeu articulaire, elle est donc parfaitement adaptée et vivement conseillée!